ENTRETIEN DU MATÉRIEL 1ère partie

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas publié d’article sur mon site. Voilà qui est chose faite.

Au travers de cet article, je vais vous donner quelques petits trucs

pour entretenir votre matériel de pêche et le préserver du temps qui passe.

Certains d’entre vous connaissent sans doute ses astuces et conseils mais d’autres non, d’ailleurs pour ceux qui auront lu cet article et qui connaissent d’autres trucs n’hésitez pas à les laisser en commentaires.

 

On va commencer par les chaussures et remonter au bout de la ligne.

Les chaussures de wading :

Question entretien c’est assez simple, mais si on ne le sait pas et que l’on ne les entretiens pas elles s’usent plus vite.

Pour commencer après chaque sortie, il faut les rincer abondamment à l’eau pour enlever les impuretés coincées dans les semelles surtout avec des semelles en feutres. Cela évite de transférer des espèces de plantes invasives d’un site de pêche à l’autre. Perso j’utilise principalement des chaussures avec semelle VIBRAM (un peu plus chères mais elle ne glisse pas sur l’herbe).

Au moins une à deux fois par an le plus important c’est de les rincer à l’intérieur de la chaussure avec une douchette, quitte même à enlever la semelle interne, vous allez voir tous les résidus qui sortent (sables, graines etc.., tous ces résidus ont la fâcheuse tendance à user notre chausson de waders.) Une fois bien rincées bien séchées, dans la foulée je vous conseille de passer un coup de graisse de pied de bœuf sur les coutures qui relie le cuir de votre chaussure à l’aide d’un pinceau. On trouve cette graisse assez facilement soit en premier prix chez DÉCATHLON ou chez un bon cordonnier, mais en tout cas cela évite un dessèchement prématuré du cuir et le nourrie.chaussures-non-entretenueschaussures-entretenues huile-dentretien

Pour ceux qui possède des chaussures avec des fermetures éclaires, pensez à passer un coup de graisse à chaîne de vélo (disponible en bombe) à l’aide d’un chiffon le long de la fermeture. Il vaut mieux de la graisse à chaîne que du wd40 car elle résiste mieux à l’eau et vous constaterez que cela coulisse mieux.

Si votre semelle feutre est usée, changée la ou faite la changer. Pour la VIBRAM c’est plus dur, j’ai essayé de faire changer les miennes usées. Déjà pour le prix des semelles il faut compter dans les 65 euros et en plus le cordonnier ne peut pas forcément en avoir, les grossistes ne vendent que par palette de 100 pièces.

Les chaussures de marche genre randonnée c’est pareil il faut un bon entretien :

Brossage, rinçage pour enlever les saletés, et un bon graissage avec un produit adapté à votre chaussure (cuir, goretex, tissu…) au moins trois fois par an.

Une petite astuce toute bête, mais certains d’entre nous ni pensent pas : éviter de conduire avec vos chaussures de wading ou de randonnée, les semelles s’usent deux fois plus vite avec le frottement des pédales.

Les waders respirantes :

Il ne faut pas hésiter : un passage en machine lavage à 30° sans essorage leurs fera le plus grand bien. J’utilise des noix de lavage qui sont moins agressives que les lessives de lavage, ou un produit spécifique de lavage pour produit technique respirant.

Après un deuxième tour dans le lave-linge toujours à 30° et sans essorage, mais cette fois en utilisant un produit déperlant adapté.

Je vous laisse le lien vers le site de la marque  http://www.nst-sports.net/outdoor et vers un site (expe.fr) où vous trouverez les produits en vente : https://www.expe.fr/fr/impermeabilisant-textile.html

En plus se sont des produits biodégradables et fabriqué en FRANCE.

Ces produits sont plus intéressants que les bombes imperméabilisantes car vraiment adapté au waders et pénètrent vraiment au cœur des fibres.

Question séchage, je vous conseille de faire sécher vos waders accrochés par les bretelles et surtout pas au soleil sinon vous allez perdre de la couleur. Les faire sécher dans une pièce tempérée et assez ventilée, évitez de mettre vos waders dans la même pièce qu’un congélateur ou frigo. En effet il se peut que ces appareils électroménagers perdent un peu de gaz et ce gaz à tendance à rendre poreux le néoprène, dommage pour les chaussons néoprène ou les waders néoprène.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.