SORTIE PÊCHE EN RÉSERVOIR

Dans ce post, je vais vous parler de la pêche à la mouche en réservoir et surtout parler de deux réservoirs que j’ai pu tester sur la SAVOIE et LA HAUTE SAVOIE…..le premier se trouve sur le secteur d’ALBERTVILLE aux croisements de la TARENTAISE ET de la MAURIENNE : c’est le plan d’eau de BAROUCHAT , le deuxième se situe à l’entrée de la commune de RUMILLY : c’est le plan d’eau ou base de loisirs de RUMILLY.

En SAVOIE et HAUTE SAVOIE, la pêche est pratiquement fermée partout pendant l’hiver, on y trouve très peu de rivières de deuxième catégorie. D’ailleurs sur la SAVOIE, il faut aller sur le RHÔNE pour trouver une deuxième, donc ceux qui veulent continuer à pêcher se retrouvent dans les réservoirs.

Le plan d’eau de BAROUCHAT est géré par la FÉDÉRATION DE PÊCHE DE SAVOIE

EN COURS DE MODIFICATION,suite à mes dernières visites sur le plan d’eau de BAROUCHAThttps://i0.wp.com/www.savoiefishing.com/wp-content/uploads/2015/11/sortie-pêche-lac-de-BAROUCHAT-SAVOIE-1.jpg?resize=584%2C328 sortie pêche lac de BAROUCHAT SAVOIE (2)
sortie pêche lac de BAROUCHAT SAVOIE (4)

Après niveau technique de pêche à la mouche, on peut pêcher au streamer, au chiros, et même en sèche. Les streamers noirs avec une queue rouge au niveau de la coubure de l’hameçon ont un bon succés, d’autres streamers sont aussi éfficace et il ne faut pas hésiter à en changer, même varier la nage peut déclencher les attaques, les boobys sont pas mal à utiliser aussi.


Pour les chiros j’ai tendance à les mettre de couleur rouge avec un gros indicateur en chevreuil au dessus. Pour les sèches des imitations de tipules avec tag rouge sont des standards, les cacahuètes et mégots font partis aussi des standards. En résumé il ne faut pas hésiter et tester ce que tu as dans la boite à mouche même des trucs bizarres.

Pour le plan d’eau de RUMILLY, géré par l’AAPPMA de l’ALBANAISc’est autre chose, et on trouve à se faire plaisir. L’avantage c’est que la pêche depuis le bord est très compliquée car il y a très peu de postes, donc la location de barques ou de float tube est obligatoire. C’est sûre que question tarif cela peux paraître chère , à deux personnes il faut compter 40 euros par tête pour une journée de pêche sans compter les frais d’essence.

pêche à RUMILLY

Mais personnellement cela ne me dérange pas quand tu as la qualité : les truites sont joueuses et de bonnes combattantes……une truite de 60 peut te mettre au backing et te tordre la canne dans tous les sens. Je me suis retrouvé avec la pointe de la DECHARETTE soie de 8 au niveau du talon de combat, ça met le bras en compote. Comme on pêche en barque du coup cela limite le nombre de pratiquants sur l’eau, 8 barques, et 2 floats disponibles . Le prix limite aussi les viandards, pour la pêche en float ce n’est pas la peine de prendre le sien, c’est interdit par précaution afin d’éviter une prolifération de plantes invasives (genre renouée du japon). J’ai remarqué que les bords du plan d’eau et les barques en ce début de saison sont propres, et le tour du lac est largement boisé. L’effet en est que les truites sont facilement gobeuses par l’apport de nourriture tombée des arbres, et elles prennent vite l’habitude de marauder le long des berges à la recherche d’insectes.

Du coup pour les mouches, les streamers de types sparkler sont
efficaces les jours de soleil, les streamers montés en marabout genre pouikpouik sont valables aussi surtout quand les truites ont été lâchées récemment. Ensuite il ne faut pas hésiter à se rapprocher des anses et bords pour passer en nymphe et chiros, j’ai testé aussi les sèches et franchement ça tape bien dessus. Les modèles utiles sont des norauto pour les lâchers récents et ensuite tipules, sedges, petites éphémères….. là aussi il ne faut pas hésiter et tester des modèles même si on pense que cela ne prendra jamais. Par contre pour le bas de ligne lors d’une pêche en sèche ou chiros il vaut mieux éviter de descendre en dessous du 14 centième, sinon c’est la casse garantie. Le prélèvement de truites est autorisé mais limité à deux truites avec une taille maxi de 55 centimètres ( 1 maxi de 50, et une maxi de 55 cm) après il y a une taxe d’abattage qui s’applique.

Moi perso je préfère pêcher en NOKILL intégrale et pour décrocher les truites, je laisse l’épuisette dans l’eau même si en général les truites qui sont très vivaces, ont tendances à bien t’éclabousser. Cela fait trois fois en deux ans que je vais à RUMILLY pêcher à la mouche et je me suis largement fait plaisir à chaque fois. Donc le prix vaux le coût.

guide de pêche à RUMILLY

En tout cas pour ces deux réservoirs, le matériel adapté serait une canne pour soie de 7 entre 9,6 et 10 pieds ,en moyenne plus à même de lancer des streamers. Pour les soies il vaut mieux avoir en sa possession des soies de différentes densités, de la flottante pour la pêche en sèche, à de la plongeante plus ou moins lente pour le streamer. Après pour les mouches, l’éventail de choix est large même si on a tendance à pêcher au streamer. J’ai cité quelques modèles dans les lignes précédentes.

Il y a un autre lac du côté d’ARENTHON aussi situé du côté de la HAUTE SAVOIE, mais celui là pour l’instant je ne l’ai pas encore testé.

Apparemment dans ce réservoir, il y a une très forte densité de très grosses truites du genre à te casser du 18 centième sans soucis.Je vais essayer d’aller faire un tour et ferait un complément de cet article à la suite……….affaire à suivre.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, et à très bientôt pour un futur poste.

Adresses utiles des réservoirs cités :
BAROUCHAT :

PLAN D’EAU DE RUMILLY :

DÉMONSTRATION PÊCHE A LA MOUCHE AU LAC DU LOU

Démonstration de pêche à la mouche au LAC DU LOU

Et bien pour un dimanche où généralement c’est repos et on profite de ses enfants, pour le coup c’était boulot mais pour une version des plus sympathique .

La station de VAL THORENS avait organisé une marche ludique où les gens randonnaient d’un point à un autre en suivant un itinéraire jalonné de différents ateliers tous plus ou moins ludiques .

Comme mon ami Yoann était en vacances à la maison, et que point de vue animations il est au top (normal c’est lui qui mets ses élèves moniteur guide de pêche en situation animation) autant que je le mette a contribution et par la même il va pouvoir juger de mes capacités d’animateur.

Il ne faut rien oublier, donc préparation de toutes les affaires la veille. Finalement quand tout est prêt cela en fait du matériel à emporter, aurais je vu trop grand ? On verra sur place si à la fin de la journée, on aura tout utilisé ou non.

lac du lou

Dimanche matin 7 h départ pour le lac du LOU, normalement on doit être en place pour 8 heures . Entre le fait de tout charger, vérifier que l’on a rien oublié et un petit brushing pour Yoann on prend un peu de retard mais la motivation est là et le soleil aussi .

peche savoie (2)

On sera finalement en place pour 9h00 , l’objectif étant de se faire plaisir et faire découvrir aux gens le principe de la pêche à la mouche.

Résultat de la matinée, une très bonne fréquentation, les gens se sont montrés intéressés par la pratique de la pêche à la mouche , Yoann se faisant un plaisir de leur montrer le maniement de la canne , et comment allonger la soie.

mouche lac du lou

En ce qui me concerne , je donnais les explications techniques et théoriques ainsi qu’une approche de l’environnement subaquatique faisant le tour des insectes présents sur et dans l’eau, afin que les gens puissent comprendre le pourquoi du comment de la pêche à la mouche tout en les initiant à «l’écologie» et à la préservation du système.

Autant vous dire que la matinée passa très vite….. à tel point que vers 13 heures l’estomac de Yoann et le mien nous rappela à l’ordre ravitaillement obligé : saucisson, tome de brebis, pain …….ouf sauvé!!!!

Après mangé on décide de rester prés du lac pour voir si le poisson sera présent, malheureusement les poissons resterons bouches fermées au fond de l’eau……..normal avec le monde qui est passé et comme c’est un lac sauvage -les truites ne sont pas d’élevage – ces dernières sont restées timides. Y a t’il encore du poisson au moins la dedans??? on en reparle en septembre. Je prévois quelques cessions, pour celles et ceux que cela intéresseraient n’hésitez pas à me contacter.

lac du lou savoie (1)

Ce fut une journée bien remplie, et très enrichissante, avec des gens admiratifs des moucheurs et de leur pratique et sensibilisés à l’environnement aquatique . Le soleil ne nous a pas fait faux bond

Par contre point de vue matériel il faudra que la prochaine fois j’en prenne beaucoup moins car c’était une vraie expédition …. un peu en mode sherpa!

Avec un petit article parut dans la TARENTAISE HEBDO la journée fut bouclée.

Je tiens à remercier l’office du tourisme et la SOGEVAB de Val-THORENS pour m’avoir invité à participer à cette manifestation , LA TARENTAISE HEBDO pour avoir fait paraître l’article que j’ai écrit à l’occasion de cette journée et Yoann ESQUIS pour m’avoir accompagné et épaulé …..

A bientôt pour un nouveau post sur le site www.savoiefishing.com.

 Une passion, un métier ………….. Toujours une aventure.